Energie, ou Adénosine Triphosphate (ATP)


Taille de Police

 

En biochimie, les calories n’existent pas, nulle part ; l’organisme produit de l’énergie, c’est tout, et surtout !

Sans énergie, il ne peut y avoir ni vie ni conscience, alors à l’intérieur de chacune de nos quelque cent mille milliards de cellules (à l’exception des globules rouges) des dizaines, des centaines et parfois des milliers de petites usines chimiques, les mitochondries (1), produisent et recyclent des millions de fois par seconde une molécule magique, notre seule et unique source d’énergie, l’ATP. Pour cela, elles utilisent l’oxygène que nous respirons et les électrons apportés par notre alimentation.

Notre cœur consomme six kilos d’ATP pour assurer ses battements quotidiens, notre organisme consomme environ son propre poids en ATP.

Nous avons effectivement besoin de beaucoup d’énergie pour nos fonctions physiologiques, nos actions, nos pensées, et surtout pour notre décontraction.

Saviez-vous que le relâchement musculaire requiert plus d’énergie que la contraction ?

Peu le savent ! Le relâchement de nos muscles squelettiques mais aussi nos muscles lisses, comme ceux des artères par exemple, nécessitent une suite de réactions chimiques fort coûteuses en magnésium et en énergie. Le magnésium est important pour la détente musculaire, vous le saviez, mais il est également primordial pour maintenir une tension artérielle normale, nous en parlerons une autre fois.

Voilà pourquoi nous perdons toute souplesse musculaire après la mort. La rigidité survient dès lors que les mitochondries ne reçoivent plus ni oxygène ni électrons des nutriments et que la production d’énergie cesse. Sans énergie les muscles se tendent et ne se relâchent pas !

Prenez bien soin de vos mitochondries.

1 – Pour en savoir un peu plus sur les mitochondries:

Antioxydants

30 juillet 2018 | Mes brèves