Brève : tranche de vie et tranche de pain… à la farine de petit-épeautre.

Ce matin, à la boulangerie, un client me voyant acheter un pain au petit-épeautre, posa quelques questions à la vendeuse, mais celle-ci ne sachant pas répondre, je me suis permis de lui apporter les réponses souhaitées :

76

–       C’est quoi le petit-épeautre ?

–       C’est un  blé dit « ancien », c’est-à-dire un blé qui n’a pas subi les multiples transformations génétiques du blé actuel, et qui est à ce titre plus adapté à notre physiologie digestive et métabolique. Notre génétique ne peut pas suivre le mouvement effréné de la science. Il contient moins de gluten que le froment par exemple, mais en contrepartie il est moins rentable à l’hectare pour les cultivateurs, et moins facilement panifiable pour les boulangers.

–       Oui, je vois, il est indiqué « 3% de gluten », mais c’est quoi le gluten, et combien en contient le pain « normal » ?

–       C’est une protéine, le pain traditionnel en contient de 10 à 12% environ.

–       Et c’est un problème ?

–       Le problème n’est pas le gluten en lui-même, sauf pour les personnes réellement allergiques, et là on parle de la maladie coeliaque, mais la quantité présente dans le pain et la quantité de pain absorbée. Le petit-épeautre permet de consommer du pain tout en absorbant moins de gluten. D’ailleurs le gluten du petit-épeautre serait quelque peu différent de celui du froment, moins « abrasif » pour les intestins, et donc créant moins d’intolérance digestive.

–       Mais j’ai également du pain sans gluten, nous lance la vendeuse.

–       Ah oui, et c’est bien ça ? me demande directement le consommateur curieux.

–       Hum, oui et non. Oui,  pour les « vrais » allergiques, et non, car les pains sans gluten sont composés de  fécule de pommes-de-terre, de farines de riz et de maïs qui font grimper en flèche la glycémie. Donc, attention à la prise de poids et au diabète.

Mais, allez-y, essayez le petit-épeautre, vous verrez, c’est bon.

 

2014-08-20 11.09.25

mon beau pain au petit-épeautre

Cette petite tranche de vie, véridique, m’a donné l’idée de vous la conter, car si cet homme se posait ce genre de questions, d’autres se les posent assurément. Bon appétit.

PS: Pour les « intolérants » au gluten, ne confondez pas épeautre et petit-épeautre, l’épeautre est également un blé ancien mais riche en gluten (bien que certains spécialistes affirment le gluten de l’épeautre mieux toléré que celui du blé traditionnel). Epeautre et petit-épeautre sont des céréales intéressantes sur le plan nutritif, à redécouvrir.

Lisez également :

C’est quoi le diabète ?

Alerte ! Le diabète devient une urgence sanitaire nationale au Royaume-Uni.

Complet ou raffiné ?

 

23 août 2014 | Mes brèves