Obésité

L’obésité se définit comme une surcharge pondérale conséquente, augmentant le risque de complications de santé tels que le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardio-vasculaires, la détérioration des surfaces articulaires et certains cancers. Plus l’obésité est importante, plus les risques le sont également.

La communauté médicale internationale classifie l’obésité en trois catégories distinctes :
L’obésité modérée, l’obésité sévère et l’obésité massive. 

Cette classification est précise et se fait en fonction de l’Indice de Masse Corporelle (IMC¹) d’un individu.
Cet indice se calcule par une formule mathématique simple : IMC = poids/ la taille2
Par exemple pour une personne de 100 kg mesurant 1,75m : IMC = 100/ (1,75)2 = 100/3,0625 = 32,65

Selon la norme en vigueur, cette personne présente une obésité modérée.
L’obésité modérée :  30 ≤ IMC < 35
L’obésité sévère :    35 ≤ IMC  < 40
L’obésité massive (ou morbide) : IMC ≥ 40

Mais l’IMC n’est pas un instrument suffisant pour juger de l’état de santé d’un individu, son rôle n’est qu’indicatif. Bien d’autres facteurs que la taille et le poids sont nécessaires à un  diagnostique précis (voir la « petite leçon » sur l’IMC).


¹ Voir petite leçon sur l’IMC.

 

29 janvier 2013 |