Graisses hydrogénées (ou Trans)

Il existe deux catégories de graisses Trans :

  • Les graisses Trans naturelles : elles se trouvent en faible quantité dans la nature, et sont présentes dans la graisse des ruminants (viandes, lait et produits laitiers). D’une forme chimique particulière, elles sont bénéfiques à la santé humaine¹
  • Les graisses Trans industrielles : elles sont confectionnées à partir des huiles végétales qui subissent un traitement chimique (hydrogénation),  qui les rend solides, stables, et plus facilement utilisables par l’industrie alimentaire. Leur formule chimique diffère de celle des graisses Trans naturelles.

Omniprésentes dans notre alimentation durant des décennies (biscuits, gâteaux, confiseries, margarines, plats préparés,…), elles sont aujourd’hui dénoncées par les scientifiques comme des « molécules inadaptées » et  responsables de nombreux troubles de la santé² :

  • Augmentation du cholestérol total
  • Diminution du cholestérol HDL (bon cholestérol)
  • Formation de plaques d’athéromes  (artères qui se bouchent)
  • Perturbation du fonctionnement cellulaire
  • Obésité

etc…

Remarque : Des graisses Trans nocives se forment lors des cuissons à haute température des huiles végétales (fritures).

Depuis une décennie, l’industrie alimentaire fait des efforts pour diminuer la présence de graisses Trans dans notre alimentation. Mais il reste encore bien des efforts à fournir, et seules des décisions politiques précises pourront les éradiquer totalement.



¹Know your fats. Mary G.Henig.

²Trans fat acid in the food suppply. Mary G.Henig.

24 février 2013 |