Indice de Masse Corporelle (IMC)

L’IMC permet de classer chaque individu adulte (1) (à l’exception des femmes enceintes) dans une catégorie de poids en fonction de sa taille et de son poids.

Une formule mathématique simple permet de le déterminer : IMC = Poids (en kilos)/ taille2 (en mètre) 

Prenons l’exemple de Martine qui pèse 60 kilos pour 1,65m : IMC = 60/ (1,65)2 = 60/ 2,722= 22,04

Il suffit alors de situer l’IMC de Martine parmi les valeurs établies par la communauté médicale internationale pour connaître dans quelle catégorie de poids elle se situe :

Capture d’écran 2013-02-26 à 23.39.41

Martine, avec un IMC de 22,04 se situe dans la catégorie de poids normal.

Il est à noter que l’IMC permet uniquement de déterminer un niveau de risque éventuel pour la santé en fonction de la corpulence d’un individu, mais il ne donne aucune certitude sur son état de santé réel.

Le calcul de l’IMC ne tient compte ni de la masse musculaire, ni de l’épaisseur du squelette, et reste un outil sans grande précision.

Par exemple, deux hommes de même poids ayant un IMC de 32, peuvent avoir cependant un risque éventuel pour leur santé complétement différent. Pour l’un, sportif, très musclé, et ayant une alimentation saine, ce surpoids ne présentera aucun risque pour sa santé. Pour l’autre, sédentaire, peu musclé, ayant une alimentation déplorable, et une masse grasse plus importante, ce surpoids sera à surveiller. Un changement d’alimentation allié à une activité physique lui sera sûrement conseillé par son médecin.

Bien d’autres facteurs que la taille et le poids sont à prendre en compte pour juger de l’augmentation des risques pour la santé d’une personne, comme l’âge, le tour de taille, le niveau d’activité physique, l’alimentation, la consommation d’alcool et de cigarettes.

Cependant, toute personne présentant une obésité sévère ou massive encourt des risques élevés pour sa santé.

Remarque importante : La graisse viscérale (intra-abdominale) étant celle qui procure le plus de risque pour la santé, le tour de taille est pour moi un indicateur complémentaire très intéressant. Les instances médicales préconisent un tour de taille inférieur à 102cm pour les hommes, et inférieur à 85cm pour les femmes. Mais là également, quelques données personnelles peuvent être prise en considération comme la taille et la stature de l’individu.

Mais au final, seul le médecin est apte à juger avec précision de l’état de santé d’une personne, en prescrivant s’il le juge utile, des examens biologiques, pour affiner son diagnostic.

 

1 L’IMC  des enfants s’interprète différemment de celui des adultes. Il faut pour cela reporter l’IMC sur la courbe de poids présentée dans chaque carnet de santé, et constater s’il se situe dans une zone de normalité, d’obésité ou d’insuffisance pondérale. Les courbes de poids des filles et des garçons sont quelque peu différentes.

 

 

26 février 2013 |