Sucres rapides – Sucres lents

Il ne faut pas confondre sucre et sucres !

Le sucre, ou sucre de table, vous le connaissez tous. Qu’il soit blanc ou roux, de betterave ou de canne à sucre, il a ce goût sucré qui nous est cher et lié à la notion de douceur.Les sucres sont moins connus du grand public. Ils représentent une des trois grandes familles de nutriments : les glucides.

Sucres, glucides ou hydrates de carbone, c’est la même chose. La catégorie des sucres est vaste et comprend : le sucre de table, le miel, la farine, les céréales, le pain, les pâtes, la pomme de terre, les lentilles, etc.

Impossible de passer à côté ! Certains d’entre eux sont d’assimilation rapide par l’organisme après ingestion, d’autres sont d’assimilation lente, et ont des répercutions différentes sur notre système hormonal de gestion du poids (voir petite leçon sur l’insuline).

La rapidité avec laquelle l’organisme digère et assimile les sucres dépend de leur composition chimique, de leur texture, de leur mode de préparation, et de leur cuisson éventuelle.

  • Une pomme de terre crue est beaucoup moins digeste qu’une pomme de terre cuite. Plus elle est cuite plus elle est digeste. Si vous l’écrasez, si vous la malaxez, vous augmentez encore sa digestibilité. Une purée de pommes de terre bouillies peut donc devenir un sucre rapide.
  • Les lentilles possèdent un amidon différent de celui de la pomme de terre, ainsi que des fibres non digestibles, qui font que même cuites, elles restent un sucre lent.
  • La farine blanche utilisée pour le pain blanc, les gâteaux, les biscuits et les viennoiseries, est un sucre rapide.

 

Les sucres rapides ont cette fâcheuse tendance à nous brancher en mode « prise de poids ».

Mais sur ce point, nous ne sommes pas tous égaux et certains d’entre nous sont beaucoup plus sensibles que d’autres. Il convient de repérer les sucres rapides de notre alimentation, car garder le contrôle des sucres rapides signifie avoir conscience des quantités ingérées au quotidien. C’est la bonne la gestion de ce type de sucres qui permet de garder le contrôle de son poids.

Quelques « ruses » nous permettent cependant de les rendre moins « rapides » et de ne pas les supprimer totalement, fort heureusement. Il est à noter que la puissance digestive de chacun entre en ligne de compte, et certaines personnes métabolisent très vite et très fortement de nombreux sucres.

Voici quelques « sucres rapides » courants, dont les personnes qui prennent du poids facilement doivent se méfier: 

  • le sucre
  • la farine blanche (et tout ce qui est confectionné avec cette farine)
  • les frites, la purée
  • les pâtes non al dente
  • le riz blanc (sauf Basmati)
  • les plats cuisinés (trop cuits !)
  • les sodas

Remarque : lorsque sur une étiquette de composition d’un produit vous lisez « amidon de… » ou « dextrose de… » ou « amidon transformé de… », lisez « sucre  rapide» !

Et quelques « sucres lents » à privilégier :

  • les légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches, pois cassés),
  • les pâtes al dente
  • la farine complète ou intégrale
  • le petit épeautre
  • le quinoa
  • le riz complet
  • le riz Basmati

Maintenant à vous de faire votre choix, en toute connaissance de cause.

 

 

30 janvier 2013 |