Alerte ! Le diabète devient une urgence sanitaire nationale au Royaume-Uni !

Le diabète devient une « urgence sanitaire nationale » au Royaume-Uni ! Et la France ?

Plus de quatre millions en Grande-Bretagne, pas moins en France, bientôt un demi-milliard sur la planète, les diabétiques sont légions, et leurs rangs se renforcent plus vite que ne l’annoncent les statistiques : l’urgence sanitaire n’est pas que britannique, elle est  mondiale !

.

Stop diabetes

 

Et la tendance n’est pas près de s’inverser, car les pré-diabétiques, personnes non encore malades, mais en voie de l’être, s’évaluent très difficilement (700 000 supposés actuellement en France, mais là, je trouve les autorités sanitaires incroyablement optimistes) et constituent un réservoir sans cesse grandissant de futurs malades.

L’industrie sucrière a réussi à rendre ses produits absolument omniprésents, et compte parmi les responsables de ce fléau, mais le sucre n’est pas le seul coupable : il y a bien d’autres sucres que le sucre.

wheat

Le blé d’aujourd’hui n’a, par exemple, plus rien à voir avec le blé d’antan, son amidon (notamment l’amylopectine-A), un sucre, est devenu encore plus néfaste que celui de la betterave ou de la canne à sucre. Le pain (pour notre plus grand malheur), les pâtes et la farine (biscuits, gâteaux, viennoiseries, tartes,…) représentent une source de sucres importante de l’alimentation moderne. Ajoutez cela au sucre blanc et au sirop de glucose-fructose (que l’on trouve dans les sodas ou les glaces), et vous obtenez une véritable bombe à retardement qui fait exploser les chiffres du diabète de type II.

Et que nous disent les instances nutritionnelles françaises : « consommez des féculents à chaque repas ! ». Eh bien, nous ne sommes pas sortis de l’auberge !

Le-régime-paléo-recommandé-par-létat-français

 

Lisez également :

Qu’est-ce que le diabète ?

Les Français ne consomment pas assez de féculents ?

Les céréales du petit-déjeuner, indispensables ?

 

 

 

 

 

 

07 juillet 2014 | Mes brèves